Retour

Comment choisir son type de pompe à chaleur ?

choisir sa pompe à chaleur

04 janv. 2021

Très populaire au sein des ménages, la pompe à chaleur séduit par sa performance ainsi que les économies qu’elle permet de réaliser. Découvrez comment choisir votre type de pompe à chaleur !

La pompe à chaleur est un système de chauffage central très performant utilisant les calories de l’air, de la terre ou de l’eau pour produire de la chaleur et vous offrir un confort thermique optimal en vous faisant faire des économies.

Vous recherchez une alternative écologique et économique pour remplacer votre traditionnelle chaudière au gaz ou au fuel ? La pompe à chaleur (PAC) est une solution de chauffage à envisager pour chauffer votre logement et même produire de l’eau chaude sanitaire. Découvrez les différents modèles de PAC existants pour vous aider à choisir un système adapté à votre maison.

Quels sont les différents modèles de pompes à chaleur ?

Le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur est exactement le même que pour un climatiseur. Les calories de l’air, la terre ou l’eau sont utilisées pour produire de la chaleur et chauffer l'eau du circuit hydraulique.
La PAC fonctionne en circuit fermé sur un cycle thermodynamique. Elle est équipée d’un fluide frigorigène circulant dans un évaporateur, un compresseur, un condenseur puis un détendeur.
Si pour mettre en route ce mécanisme, un branchement électrique est indispensable, la pompe à chaleur puise des énergies renouvelables totalement gratuites pour produire le chauffage. Avec cet équipement, vous pouvez ainsi réaliser près de 75 % d’économies sur vos factures énergétiques.
Les pompes à chaleur se déclinent en différentes combinaisons selon l'énergie qu’elles utilisent.

La pompe à chaleur aérothermique

Ce modèle est le plus courant et le plus simple à installer. Il utilise les calories présentes dans l’air, extérieur ou intérieur en fonction du type d’installation.
Le gros inconvénient de cet appareil : lorsque les températures extérieures sont trop basses, il ne peut plus fonctionner. Il est donc souvent nécessaire de le coupler avec un chauffage d’appoint.
En effet, le rendement d’une pompe à chaleur air est optimal lorsque la différence de température entre l’air intérieur et extérieur n’est pas trop importante. Ce mode de chauffage est donc plutôt privilégié dans des régions climatiques où les hivers ne sont pas trop rudes.

La pompe à chaleur géothermique

Ce système de chauffage utilise l’énergie puisée dans le sol. Si elles affichent d’excellentes performances, les travaux d’installation sont souvent très importants et assez coûteux.
L’installation d’une pompe à chaleur sol implique aussi d’avoir un grand jardin.
Pour récupérer l'énergie de la terre, des capteurs sont enterrés dans le sol, horizontalement ou verticalement. Les contraintes d’installation sont importantes : les tubes doivent être installés à distance de la fosse septique, d’un puits, des arbres et à plus de 3 m des fondations de la maison.
Pour vous donner un ordre d’idée, pour chauffer une maison d’un peu plus de 100 m², il faut installer deux sondes verticales jusqu’à 50 m de profondeur.

La pompe à chaleur hydrothermique

Elle utilise les calories de l'eau.
Cette pompe à chaleur eau nécessite d’effectuer un forage de plusieurs dizaines de mètres pour atteindre les nappes phréatiques. Si vous la choisissez, il faut savoir qu’une autorisation préalable (loi sur l’eau) doit être demandée avant le forage, une démarche assez coûteuse.
De plus, cet équipement est compatible uniquement avec des radiateurs à basse température ou un plancher chauffant.

La pompe à chaleur réversible

Ce système vous permet de produire de la chaleur en hiver et de rafraîchir votre logement en été. Ce mode de chauffage et de climatisation est une option véritablement intéressante qui se décline dans toutes les versions (air, terre et eau).

Quels sont les autres critères à prendre en compte pour choisir une PAC ?

La puissance

Pour optimiser le rendement de votre chauffage, il est indispensable de bien dimensionner le choix de la puissance en fonction de la superficie de votre logement. En effet, si vous optez pour un modèle dont la puissance est trop élevée, la pompe à chaleur risque de multiplier les cycles de marche et d'arrêt, et d’augmenter votre consommation d’électricité. En revanche, si la puissance n’est pas suffisante, vous risquez de ressentir une sensation d’inconfort puisque l’appareil de chauffage ne sera pas en mesure de chauffer toute votre maison. Votre consommation d’énergie sera certes peu élevée avec la PAC mais augmentera considérablement avec l’appareil d'appoint que vous serez obligé d'installer.

Les performances énergétiques

Pour les connaître, chaque modèle de pompe à chaleur affiche un coefficient de performance, COP. Cet indicateur vous permet de connaître le rendement et la performance de votre système de chauffage. Il s’agit du rapport, exprimé en kilowatts heure kWh, entre la quantité d’énergie produite et celle utilisée.
Par exemple, pour une PAC affichant un COP de 3, cela signifie que vous utilisez 1 kWh d’électricité pour produire 3 kWh de chaleur.
L’Adème préconise de s’équiper d’une pompe à chaleur affichant au minimum un COP de 3.

Quels sont les différents tarifs ?

Le prix d’une pompe à chaleur dépend en premier lieu du modèle choisi :

  • une PAC air est moins onéreuse et implique des travaux bien moins importants. Comptez entre 5000 et 10000 € ;
  • la PAC géothermique ou hydrothermique est bien plus onéreuse, comptez entre 20000 et 40000 € et prévoyez des frais importants pour les travaux.

Le montant dépend aussi du choix de la puissance et du COP. Mais si le tarif est assez élevé, il faut savoir que vous pouvez bénéficier de nombreuses aides de l’État : MaPrimeRénov’, la TVA réduite à 5,5 %, l’éco prêt à taux zéro, PTZ…

La pompe à chaleur est un système de chauffage respectueux de l’environnement qui vous promet de réaliser d’importantes économies énergétiques. Pour vous accompagner dans votre projet et choisir la pompe à chaleur la plus adaptée à votre logement, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. Faites confiance à son expertise pour vous guider sur le choix du meilleur appareil et vous accompagner pour bénéficier des aides financières.

Trouver votre artisan Chauffagiste

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation